L'ARSEAA est investie dans la formation des personnes en situation de handicap de par sa mobilisation en faveur de l'apprentissage adapté et, au sein d'établissements qui accueillent des adultes, par la mise en place de dispositifs d'accompagnement en vue d'obtenir des RAE, voire des VAE.

Le Centre de Formation d'Apprentis Spécialisé Relais

Pôle Social - CFAS Relais

le CFAS Relais est le partenaire privilégié des entreprises et des CFA "métiers" durant l'accompagnement et la formation pour l'intégration de jeunes en situation de handicap. On parle dans ce cas d'apprentissage adapté.

L'action de formation du CFAS Relais s'étend sur tout le territoire "Midi-Pyrénées" et pour tous les CAP et concerne des apprentis handicapés ou en voie de reconnaissance.
Les apprentis peuvent signer un contrat d'apprentissage en 3 ans ou en 2 ans tout en bénéficiant de prestations d'accompagnement en entreprise comme au CFA.

Le service Insertion 31

Insertion 31 forme et accompagne des personnes, jeunes et adultes éloignées de l’emploi cumulant des difficultés d’insertion sociale et professionnelle ou en situation de handicap : demandeurs d’emploi longue durée  -  Bénéficiaires des minimas sociaux.
Les soutiens proposés visent l’orientation professionnelle et la recherche d’une qualification ou la signature d’un contrat de travail pour un retour à l’emploi et à l’insertion sociale.

Le réseau Différent & Compétent et l'association AREDER Compétences :

Depuis le mois de janvier 2014, le collectif inter-ESAT en Midi-Pyrénées, regroupant quinze établissements, s’est engagé aux côtés de treize associations gestionnaires (chiffres 2015), à favoriser la reconnaissance des savoir-faire professionnels et la reconnaissance des compétences et des acquis de l’expérience des travailleurs d’ESAT.

Logo de DIfférent Compétent

Grâce à l’apport de l’Association nationale "Différent & Compétent", ces nouvelles orientations dans les Projets d’Etablissement sont une opportunité dans plusieurs domaines :

  • Outre la reconnaissance des savoir-faire et des compétences elles-mêmes, la promotion des parcours professionnels des travailleurs d’ESAT ;
  • L’évolution de nos modes d’organisation et des pratiques professionnelles ;
  • La mobilisation des moniteurs d’atelier au moyen d’actions de formation les inscrivant dans cette compétence renforcée à accompagner les trajectoires professionnelles des travailleurs d’ESAT ;
  • Ou encore le développement des partenariats et la coordination avec d’autres ESAT et de multiples acteurs inscrits dans le champ de l’insertion sociale et professionnelle.

Ce groupement a choisi de se constituer en association qui se nomme désormais "AREDER Compétences".
En prenant ces initiatives, la volonté de ce collectif est de démontrer que les ESAT sont aussi des lieux d’innovation sociale et de promotion des personnes en situation de handicap.

La RAE, un outil pour reconnaître et valoriser les compétences nées de l’expérience collective et individuelle

 Remise des RAE 2016 à Albi

Remise des RAE 2016 à Albi, par APAJH 81/MP. VOLLE

La Reconnaissance des Acquis de l'Expérience pour les travailleurs de l'ESAT "Terres de Garonne" du Pôle Adultes Henri Cros, de Valence d'Agen (82) et "Les Sources de Nayrac" du Pôle lotois, de Figeac (46) : "Une RAE, c’est reconnaître et assurer au sein d’un parcours, le développement des compétences des travailleurs en situation de handicap accueillis en ESAT, EA, IME"

Pour des travailleurs en ESAT, c’est tout d'abord reconnaître les compétences et les acquis en rendant accessibles des procédures de droit commun quel que soit le niveau  de performance de la personne.
Ensuite, c’est une mise en mouvement du travailleur en situation de handicap vers un parcours de développement de ses compétences en lien avec son contrat d’aide et de soutien et son projet individualisé.
Enfin, c’est inscrire l’établissement en charge de l'accueil et de l'accompagnement de la personne dans une dynamique d’organisation apprenante.

Cet ensemble constitue un reconnaissance et une valorisation pour le travailleur, son moniteur d'atelier et la structure qui l'accueille.

La reconnaissance (RAE) se base sur un référentiel métier, c’est-à-dire le texte officiel qui « décrit les compétences nécessaires pour exercer telle activité ou tel métier ».
Il s’agit donc d’évaluer si le travailleur candidat, remplit bien la liste des compétences attendues dans chaque référentiel métier et, quand tel est le cas, une reconnaissance lui est décernée, à son nom, par des organismes "valideurs".  
Ces organismes sont, par exemple, des ministères tels que l’Éducation Nationale, le Ministère de l’Agriculture, …
Cette démarche est basée sur le volontariat, dans le respect du rythme du travailleur ; dans son parcours, c'est faire reconnaître, étape par étape, ses compétences.

Ce parcours de formation tout au long de la vie (professionnelle), prend en compte la temporalité, les étapes nécessaires au développement et à la progression de chacun.

Comme pour toute personne salariée, cette démarche de formation est accompagnée du soutien financier de l'OPCA compétent.

L'ESAT de Pousinies (82) développe son service formation pour les travailleurs de l'ESAT et les accompagne durant le long processus de Validation des Acquis de l'Expérience :

Depuis le décret du 20 mai 2009, les travailleurs d’ESAT peuvent faire valider leurs compétences professionnelles par le biais de la VAE, comme dans le milieu ordinaire.

Le service formation du pôle Pousiniès / Bordeneuve oeuvre pour faire bénéficier, aux personnes qui en font le souhait, de livrets de compétences professionnelles ou de diplômes :

  • En 2009, cinq personnes ont obtenu le titre AFPA "Agent de propreté et d’hygiène",
  • En 2012, cinq personnes ont obtenu le CAP "Entretien des articles textiles en entreprise industrielle",
  • En 2013, pour le titre "Serveur en restauration", quatre personnes ont été concernées,
  • En 2015, les travailleurs de cuisine ont eu leur diplôme après quelques mois de préparation et de travail sur leur dossier.

"L’aventure VAE" est une belle aventure humaine. Passé le stress du démarrage, elle apporte un surcroît de qualification et de satisfaction aux candidats et à tous leurs accompagnants.

A travers un partenariat avec l’AFPA, qui amène son expertise en matière d’accompagnement des "stagiaires", se concrétise un véritable appui pour la personne candidate concernée comme pour son encadrement.

Les diplômes de type CAP sont, bien entendu, émis par le ministère de l’Education Nationale et les titres professionnels, remis par l’AFPA, sont officialisés par le Ministère du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social.