L’origine des formations des travailleurs sociaux est fondée sur le principe d’une alternance intégrative, base commune à toutes les formations dispensées à l’Institut Saint-Simon (pôle Formations en Travail Social).

La pédagogie de l’alternance à laquelle nous nous référons est mise en œuvre selon une programmation conçue conjointement et, par des interactions permanentes entre savoirs théoriques et savoirs pratiques.

Trois acteurs sont en jeu :

  • le centre de formation,
  • le site professionnel,
  • la personne en formation,

Leurs rôles doivent être définis et complémentaires.

Cette association d’acteurs a pour objectif de croiser les apprentissages théoriques, techniques et pratiques en mettant en perspective les outils conceptuels avec les questions des terrains professionnels. Elle favorise aussi l’articulation métier/formation grâce à un ajustement nécessaire des contenus de formation aux besoins et aux évolutions des accompagnements. Évolutive dans le temps et dans l’espace, l’alternance réunit ces acteurs dans un système d’intérêts convergents et complémentaires.

Cette conception de la formation nécessite un dispositif institutionnel de coopération entre le champ professionnel, dit « site qualifiant », et l’Institut Saint-Simon.

Cette structure pédagogique est un moyen privilégié pour développer la professionnalité.
Elle peut être définie comme un processus dynamique qui se situe dans un va-et-vient réflexif entre les temps de pratiques, d’expériences sur le terrain et les périodes au centre de formation.